Blog
Comment prendre soin de mon chien en hiver ?

Le chien est un animal capable d'endurer de basses températures. Toutefois, habitué au confort de nos intérieurs chauffés, il devient de plus en plus vulnérable. Voici quelques

Lire la suite...

Les aliments à ne pas donner à mon animal

Chiens et chats sont de grands gourmands et il est parfois compliqué de trouver de bonnes choses pour remplir la gamelle. Pour esquiver les habituelles croquettes, on est parfois tenté de choisir quelque chose d’original. Mais gare aux

Lire la suite...

Comment lutter contre l’arthrose chez les chiens et chats ?

Qu’est-ce que l’arthrose chez le chien ou le chat ?
L’arthrose se manifeste chez le chien ou le chat par une dégradation du cartilage ou de plusieurs articulations : hanche, coude, genou…

Lire la suite...

Comment prendre soin de mon animal en automne ?

L’automne est de retour. Néanmoins, les températures baissent et les jours raccourcissent. Cette saison peut vite devenir contraignante pour nos animaux si nous ne prenons pas soin d'eux.

Découvrez nos différents conseils pour prendre soin de votre

Lire la suite...

Comment détecter les 1ers symptômes de maladie de mon chat ?

Il n’est pas toujours facile de déceler un problème chez son chat. Au début d’une maladie, les premiers signes sont souvent peu perceptibles. Il faut être attentif et bien connaître les

Lire la suite...

Opération

Comment détecter les 1ers symptômes de maladie de mon chat ?

Il n’est pas toujours facile de déceler un problème chez son chat. Au début d’une maladie, les premiers signes sont souvent peu perceptibles. Il faut être attentif et bien connaître les félins pour déceler les petits changements qui apparaissent. Comportement hérité de leurs ancêtres sauvages, les chats, en effet, masquent leurs faiblesses afin d’échapper aux éventuels prédateurs. Soyez à l’affût du moindre changement et, dès qu’une attitude vous semble suspecte, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire au plus vite.

En effet lorsqu’un chat tombe malade, plusieurs signes sont perceptibles :

L'état de santé général de votre chat

Si votre chat vous semble moins actif ou plus distant qu'à son habitude, il faut d'abord être attentif à son état de santé général et à son apparence physique : se déplace-t-il normalement ? Dort-il plus ? Montre-t-il des signes d'impatience et de fatigue ? Le sommeil est un indicateur important.

                                                                          health-g5002abef5_1920.jpg

La perte de poids et d'appétit

Ces deux symptômes vont généralement de pair, mais pas toujours ! En effet, certaines pathologies peuvent faire maigrir le chat même s'il ne mange pas moins que d'habitude. En cas de doute, le comportement alimentaire de votre chat est à surveiller de près ainsi que sa consommation d'eau.

                                                                           cats-g9fc5b0ba3_1920.jpg

Vérifier le pelage de votre chat

L'aspect du pelage est un facteur important pour juger de la bonne santé de votre chat. Un poil sale, collé, gras, terne ou pelé peut être signe de maladie.

                                                                         cat-ga7f2baae1_1920.jpg

Regarder les yeux de votre chat

La couleur des muqueuses et l'apparition de la troisième paupière sont des indicateurs cruciaux de maladie chez le chat. Ses yeux ne devraient pas couler ni avoir un aspect humide ou vitreux, ni présenter de croûtes ou saletés à leur commissure. Des muqueuses gonflées, jaunes, grisâtres ou maculées de points rouges doivent vous alerter, pouvant révéler une pathologie ou une intoxication.

                                                                            cat-gaf674ed7f_1920.jpg

Les changements de comportement du chat

En plus de surveiller l'aspect physique de votre chat, soyez attentif à son comportement et observez ses changements d'habitudes et d'humeur. Une agressivité soudaine, une irritabilité, une agitation, un comportement distant peuvent montrer qu'il souffre.

                                                                             cat-g98d2656fe_1920.jpg

Surveiller l'état des selles et de l'urine du chat

Les symptômes digestifs sont particulièrement importants pour savoir si votre chat est malade : diarrhée, changement d'habitude avec la litière, toilette abondante ou difficile, besoins faits dans la maison... Si vous avez un doute sur sa santé, ayez le réflexe de vérifier ses selles : si elles sont plus petites, plus dures, plus molles que d'ordinaire ou présentent des traces de sang, consultez le vétérinaire.

Les vomissements chez le chat

Il est normal qu'un chat régurgite de temps en temps en raison des poils qu'il avale en faisant sa toilette. Cependant, des vomissements répétés et douloureux sont signe de maladie, d'indigestion, d'intoxication alimentaire ou d'empoisonnement.

                                                                               cat-gfe4e181b2_1920.jpg

Les symptômes respiratoires du chat

Les affections des voies respiratoires comme le coryza entraînent des difficultés à respirer se traduisant par un rythme rapide et saccadé, de la toux et des éternuements. La respiration peut alors s'accompagner de sifflements et de ronflements. L'œdème pulmonaire, l'asthme, la pneumonie, la laryngite et de nombreuses autres pathologies respiratoires peuvent affecter le chat. Une consultation immédiate est donc préconisée car elles peuvent entraîner de graves complications.

 

Comment peut-on prévenir les maladies du chat ?

La première partie de cet article vous donne un aperçu de tous les symptômes et signaux d’alertes à prendre en considération en cas de maladie. Détecter les maladies de votre animal est une étape essentielle à son bien-être. Même s’il n’a pas de solution miracle permettant d’éliminer les maladies, il existe des astuces pour les prévenir.

Vacciner son chat

La vaccination est très importante pour les chats puisqu’elle permet de les protéger contre des pathologies graves. Quel que soit son mode de vie (chat d’appartement, chat d’extérieur), votre petit compagnon n’est pas à l’abri d’une infection ou d’une maladie : c’est pourquoi la vaccination est essentielle dès son plus jeune âge (à partir de 8 semaines).

Le vaccin contre le coryza et le typhus sont considérés comme essentiels. En revanche, certains vaccins comme celui contre la leucose féline, la rage ou encore la chlamydiose dépendent de votre animal.  Dans tous les cas, il faut respecter un protocole vaccinal adapté à votre animal et à son style de vie et veiller à bien faire les rappels chaque année.

Lors de votre première visite chez le vétérinaire, ce dernier vous remettra un carnet de santé. Grâce à ce carnet, vous pourrez suivre de près la santé de compagnon tout au long de sa vie.

                                                                          needle-gbb59c3599_1920.jpg

                                                                         

Se rendre chez le vétérinaire au moins une fois par an

Nous vous conseillons de vous rendre au minimum une fois par an chez le vétérinaire avec votre chat pour faire un bilan de santé complet. Cela permettra à votre vétérinaire de détecter prématurément d’éventuelles pathologies.

                                                                                      pexels-tima-miroshnichenko-6235656.jpg

Adapter l'alimentation

Avoir une alimentation adaptée à la morphologie et aux besoins nutritifs de votre chat est essentiel. En effet, cela limitera le risque de maladies. Par exemple, si votre chat est sujet aux infections urinaires, vous devez impérativement lui donner de la nourriture (croquettes et pâtées) prévue pour contrôler cette pathologie. Il existe une multitude d’alimentations spécialisées, répondant chacune à différents besoins. Nous vous conseillons donc de vous rapprocher de votre vétérinaire pour toutes questions relatives à l’alimentation nécessaire à votre petit compagnon.

Brosser régulièrement le pelage de son animal

Brosser régulièrement son pelage possède de nombreux bénéfices. En effet, en plus d’éliminer les poils morts, le brossage permet de retirer les impuretés, de favoriser la bonne santé de la peau et détecter rapidement d’éventuels parasites tels que des tiques. La fréquence de brossage conseillée dépend de la race de votre petit compagnon :

  • Chats à poil court : 1 fois par semaine
  • Chats à poil mi-long (Sacré de Birmanie, Maine Coon…) : tous les 2 jours
  • Chats à poil long (Persan) : 1 fois par jour

                                                                         pexels-gustavo-fring-6816838.jpg

Vermifuger son chat

Pour finir, vermifuger votre chat permet également de prévenir des maladies. La vermifugation est une mesure de prévention permettant de lutter contre les parasites internes félins. Les vers peuvent entraîner des lésions importantes sur les organes de votre petit compagnon et touchent aussi les humains notamment les jeunes enfants, c’est pourquoi il est important de lui donner régulièrement un vermifuge.

                                                                                    pexels-gustavo-fring-6816857.jpg

 

⚠️Nos conseils ne sont qu'à titre préventif et ne remplace en aucun cas un avis médical, nous vous invitons à contacter votre vétérinaire à la moindre suspicion.